LES ARTICULATIONS DU TRONC

A.Les articulations de la colonne vertébrale

a.Les articulations de la tête avec la colonne vertébrale

Ils comprennent d’abord l’articulation de l’Atlas avec l’occipital puis l’articulation de l’Atlas avec l’Axis.

1.Articulation de l’Atlas avec l’Axis

Ces 2 vertèbres (Atlas et Axis) sont articulées par une articulation appelée atloïdo-odontoïdienne. Cette apophyse odontoïde de l’Axis va venir se loger dans un anneau de l’Atlas, il s’agit d’une articulation de type trochoïde. Dans cette articulation, il y a un moyen d’union important qui est le ligament transverse, latéralement il y a en plus des articulations entre l’Atlas et l’Axis, des ligaments antérieurs et postérieurs.

2.articulation de l’Atlas avec l’occipital

On les appelle articulation occipio-odontoïdienne, ce sont des condyliennes avec du coté de l’atlas 2 cavités glénoïdes comme moyen d’union passif, on aura une capsule articulaire et des ligaments antérieurs et postérieurs.

3.Articulation entre l’occipital et l’Axis

Cette articulation se fait par des ligaments qui sont issus de l’apophyse odontoïde (du sommet) et qui vont vers l’occipital. Cette articulation a pour rôle de maintenir l’apophyse odontoïde dans l’anneau de l’atlas.

4.Les mécanismes des articulations de la tête avec la colonne vertébrale

Flexion extension. Ces mouvements de flexion extension ont pour siège les articulations entre l’occipital et l’Atlas. L’amplitude de la flexion est de 20° et de l’extension de 30°. Cette flexion extension pourra avoir une amplitude beaucoup plus importante mais dans ce cas là, cette amplitude est due à l’ensemble des différentes articulations des vertèbres cervicales. Dans le cas de la flexion des ligaments postérieurs vont limiter le mouvement. Dans le cas de l’extension des ligaments antérieurs vont limiter le mouvement.

Inclinaison latérale. Ces mouvements d’inclinaison latérale ont pour siège les articulations entre l’occipital et l’Atlas. L’amplitude de l’inclinaison latérale est de 20°. Cette inclinaison latérale est limitée par les ligaments des cotes opposées. L’amplitude peut se trouver augmenté par l’action des autres articulations de la colonne vertébrale.

Rotation. Dans ce mouvement de rotation, c’est l’Atlas qui se tourne vers l’Axis autour de l’apophyse odontoïde. L’amplitude de la rotation est de 30°. Cette amplitude pourra être augmentée de 80° par l’action des articulations de toute la colonne vertébrale.

b.L’articulation des vertèbres entre elles

On dit que ces articulations vertébrales sont toutes identiques sauf à l’étage vertébral supérieur et à l’étage sacré et coccygien.

1.Articulation des corps vertébraux entre eux

Articulation vertébrale (schéma)

Entre 2 vertèbres, les surfaces articulaires sont les faces supérieures et inférieures des vertèbres. Les moyens d’union se composent de ligaments inter osseux que l’on appelle les disques et également de ligaments périphériques. Les disques occupent les espaces entre 2 vertèbres et c’est au niveau des vertèbres lombaires qu’ils sont les plus épais. On a une partie périphérique qui est dure et qui va supporter les pressions et les tractions. On a une partie ventrale que l’on appelle le noyau et qui est une substance plus molle qui est située plus prés de la partie postérieure des corps vertébraux et qui se trouvent comprimé entre 2 vertèbres voisines. Ce noyau devient de plus en plus petit avec l’âge de l’individu. Les ligaments périphériques ont pour nom, ligament commun antérieurs et postérieurs, ils s’étendent sur toute la hauteur des corps vertébraux. L’antérieur part de l’occipital jusqu’à la deuxième vertèbre sacrée et le postérieur part de l’occipital jusqu’au coccyx.

2.articulation des apophyses transverses

Articulation vertébrale (schéma)

Les surfaces articulaires sont définies par l’apophyse articulaire supérieure d’une vertèbre qui s’unissent à l’apophyse inférieure de la vertèbre du dessus. On a une présence d cartilage dans ce type d’articulation et les moyens d’unions sont représentés par une capsule et par les ligaments jaunes et également le ligament postérieur. L’union des apophyses épineuses se fait par 2 ligaments inter épineux qui va occuper un espace libre situé entre 2 apophyses épineuses et le ligament sur épineux qui s’étend sur toute la hauteur de la colonne vertébrale au niveau du sommet des apophyses. Le ligament est très épais au niveau de la région lombaire et s’unit avec les fibres du dos. Les apophyses transverses sont unies entre elles par des ligaments inter transversaires qui sont fortement développées.

3.Articulation sacro lombaire

C’est une articulation à peu prés identique à celle qui uni les lombaires entre elles. Mais il y a une petite particularité au niveau des orientations des surfaces vertébrales. La surface articulaire du sacrum est orientée à 45° et regarde vers l’avant et vers le haut. La surface articulaire inférieure de L5 va regarder vers le bas et vers l’arrière. Il y a un effet de cisaillement d’où des ligaments et des muscles courts et développés pour supporter le poids du corps. Les apophyses articulaires de L5 viennent crocheter les apophyses articulaires supérieures du sacrum.

4.Articulation sacro coccygienne

La surface articulaire est de forme elliptique avec un ligament inter osseux identique à un disque et des ligaments sacro coccygien antérieurs, postérieurs et la tête.

5.Les mécanismes des articulations de la colonne vertébrale

Les articulations de la colonne vertébrale ont des mouvements d’inclinaison très variés autour de nombreux axes horizontaux. Ces articulations ont des mouvements de rotation autour d’un axe vertical. Les mouvements principaux sont comme pour la tête la flexion, l’extension, l’inclinaison latérale et la rotation. Les mouvements se produisent à la fois dans les articulations des corps vertébraux et dans les apophyses transverses. Dans les mouvements d’inclinaison, le disque diminue de hauteur du coté de l’inclinaison et va augmenter de l’autre coté. Dans les mouvements de rotation, ce disque va subir des étirements. Quant au noyau central qui lui est élastique, il va permettre de remettre en place les vertèbres les unes par rapport aux autres dès que l’action musculaire sera terminée. Les articulations des apophyses articulaires n’exécutent que des mouvements de glissements et des mouvements de rotation qui sont très réduits dans la colonne lombaire. Si le mouvement d’inclinaison latérale est associé à un mouvement de rotation. Ce mouvement d’inclinaison latérale augment d’amplitude. Séparément les mouvements entre 2 vertèbres sont très limités, mais si on additionne la totalité des mouvements existants entre 2 vertèbres, on arrive à des mouvements de grande amplitude et dans toutes les directions.

B.Les articulations du thorax

a.Les articulations costo vertébrales

Elles relient d’une part les côtes aux parties latérales des corps vertébraux. Ces articulations sont des arthrodies qui sont renforcées par des ligaments notamment le ligament inter osseux et 2 ligaments costo (antérieur et postérieur). Les côtes aux apophyses transverses sont des trochoïdes avec des ligaments transversaux costo.

b.Les articulations costo chondrales

Elles relient les côtes au cartilage costo et ce sont des synarthroses avec l’extérieur de la côte qui présente une cavité dans laquelle vient se loger le cartilage correspondant.

c.Les articulations chondro sternales

Les cartilages costo excepté pour la 1ere et la 7ème sont uni au sternum par des articulations à peu près semblable. A chaque fois, on a 2 arthrodies qui sont séparées par un ligament inter osseux. Les surfaces articulaires du sternum ont 2 versants (supérieur et inférieur) recouvert de cartilages et qui reçoivent les 2 versants des cartilages correspondants. Ces articulations sont entourées forcément et à chaque fois d’une capsule avec 2 autres ligaments comme moyen d’union passif du chondro sternal antérieur et du chondro sternal postérieur.

d.Les articulations inter chondrale

Il y a des cartilages (6ème, 7ème et 8ème) qui sont unis ensemble par leur bord et entourés d’une capsule pour les maintenir les uns aux autres.

e.Les articulations sternales

L’appendice xiphoïde, le corps du sternum et le manubrium sont unis par une articulation sternale inférieure. Peu à peu les articulations s’ossifient.

f.Le mécanisme des articulations du thorax

Les mouvements des côtes sur la colonne vertébrale sont des mouvements de rotation qui se passent dans les articulations costo vertébrales et costo transversaires. Ces mouvements ont pour effet d’élever et d’abaisser le grille costal. Quand les côtes s’élèvent, l’extrémité antérieure se porte en avant et en dehors. Les articulations inter chondrales et chondro sternales n’ont que des mouvements de glissement très limités étants la conséquence des mouvements de rotation du coté postérieur. Les articulations sternales, la supérieure s’ossifie moins vite que les autres et on aura quelques mouvements d’inclinaisons qui vont permettre une ouverture du grille costal. Le mouvement d’inspiration (ou de dilatation). Les côtes s’élèvent, l’extrémité antérieure de la côte se porte en avant et en dehors ce qui va entraîner une augmentation des diamètres transverses et antéro postérieurs du thorax. Ces 2 diamètres sont encore agrandis par la flexibilité de la côte osseuse par l’élasticité des cartilages costo et par la mobilité des articulations chondro sternales. En même temps que les côtes vont s’élever, elles vont se rapprocher de l’horizontale et poussent vers l’avant le sternum. Comme les côtes sont plus longues en bas qu’en haut, la projection du sternum vers l’avant sera plus importante en bas qu’en haut.

c.Articulation sterno claviculaire ou sterno costo claviculaire

Articulation sterno costo claviculaire, vue antérieure (schéma)

Cette articulation réunie la clavicule au sternum et au 1er cartilage costal. Elle est classée dans la côte articulaire par emboîtement réciproque.

a.Les surfaces articulaires

La surface articulaire de la colonne vertébrale est située dans la partie interne de celle-ci. La surface articulaire du sternum est plus petite que celle de la clavicule et se poursuit par la fossette costale qui reçoit le 1er cartilage costal. Les surfaces articulaires ne correspondent pas parfaitement, on aura la présence d’un fibro cartilage dont le rôle est de réajuster les surfaces articulaires.

b.Les moyens d’unions

Une capsule qui s’insère autour des surfaces articulaires et 4 ligaments qui sont le ligament sterno claviculaire (inférieur et supérieur), le ligament supérieur formé du ligament inférieur ou costo claviculaire qui né du 1er cartilage costal et va vers l’extrémité interne de la clavicule. Cette articulation a des formes des variables en fonction des individus qui viennent des différentes professions exercées par ces individus et la différence se fait au niveau du fibro cartilage.

c.Les mécanismes de l’articulation

Les mouvements de l’articulation sterno costale dépendent beaucoup des mouvements de l’épaule. Les 2 réunis épaule et clavicule peuvent avoir des mouvements d’élévation, d’abaissement, de projection vers l’avant vers l’arrière et des arrondis en avant et en arrière. Dans les mouvements d’abaissement ou d’élévation quand l’extrémité externe de la clavicule s’élève ou s’abaisse, l’extrémité interne de la clavicule se déplace dans le sens inverse.

D.Les articulations du bassin

a.La symphyse pubienne

Elle est classée dans les amphiarthroses. Les surfaces articulaires sont les bords internes des lames quadrilatère du pubis avec un intervalle plus large en avant qu’en arrière. Des ligaments servent de moyens d’union avec d’abord un ligament inter osseux, un manchon fibreux qui va entourer le ligament inter osseux. Cette articulation est très peu mobile mais chez les femmes en période de grossesse, la motricité des articulations du bassin augmente.

b.Articulation sacro iliaque

Elle est classée dans les articulations diarthrose. On aura comme surface articulaire la surface auriculaire du sacrum qui est en forme de dépression et la surface auriculaire de l’os iliaque qui sera bombée. Comme moyens d’union les ligaments. On aura la capsule associée a un ligament sacro iliaque antérieur et un sacro iliaque postérieur. La capsule de cette articulation est très rigide pour limiter les mouvements. Les mouvements du sacro iliaque. Cette articulation peut exécuter des mouvements de bascule autour d’un axe transversal. Ces mouvements sont appelés mouvement de nutation ou de contre nutation. Dans la nutation, la base du sacrum se porte en avant et le coccyx en arrière. Ces mouvements sont limités par les tensions ligamentaires. Deux ligaments complètes les articulations sacro iliaques d’abord le grand ligament sacro sciatique puis le petit ligament sacro sciatique.