1.1/Définition de l'activité:

Il faut être capable de courir le plus vite possible sur une distance donnée en maîtrisant la relation espace temps et le franchissement d’obstacles placé à intervalles réguliers.

L'élève doit aller le plus vite possible en tenant compte de la hauteur de l'obstacle et de la distance inter haies.

Il doit donc résoudre la contradiction qui dit que pour franchir une haie, il faut s'élever mais il faut savoir que plus je m'élève plus je perds de la vitesse.

1.2/regles fondamentales :

Présence d’obstacles sur la piste. La distance entre le départ et la 1e haie ainsi que la distance inter haie et la hauteur des haies sont définies suivant l’age, sexe, distance, course.l’athlete doit réaliser 8 appuis avant la 1e haie puis 4.

Règlement :peut pas quitter son couloir, gêner son adversaire, passer la jambe à l’extérieur.

Technique du franchissement des haies : pas de saut ou d’esquive.

1.3/roles sociaux inhérents :

Chronométreurs placés à 5 m de la ligne d’arrivée. Ils sont de 1 à 3 par coureur et déclenchent le chrono au moment du start et l’arrêtent quand une partie du tronc coupe la ligne d’arrivée.

Starter décide du départ, placé de façon à etre vu par les chronos, vérifie la position des athletes, annonce le début de la course.

Juges à l’arrivée, commissaires de course qui surveillent les éventuelles fautes.

1.4/Classes de problèmes généraux :

Recherche d'un compromis entre un système de propulsion et un système d'équilibration.

Recherche d'un compromis entre les exigences des trajectoires et les exigences de l'organisme producteur d'énergie.

Recherche d'un compromis entre un fonctionnement corporel à vitesse élevée avec un nécessaire précision d'action.

Créer une continuité dans leur course rythmée par l’alternance haie/espace inter-haie.prendre des repères à la fois sur l’espace et sur lui-même pour avoir des situations motrices efficaces et bien situées dans le temps et l’espace.

Pbs poses par la course : espace de mise en action et de préparation à l’appel : créer une vitesse optimale avant la première haie® prise d’appel perf.pb lie à l’étalonnage de cet espace avec la nécessité de prendre des repères sur la position du starting, distance et hauteur de la 1e haie pour gérer le rapport amplitude/frequence des foulées et prendre un pied d’appel à une distance idéale de la haie sans perdre trop de vitesse. Pb moteur : s’organiser pour prendre de la vitesse et pendre des repères pour se préparer à l’appel. Mais déséquilibre avant entraîne des pbs émotionnels et info. Avoir des appuis propulsifs différents de la marche.

Pb informationnel : modification de la position de la tête et du tronc.

Franchissement de la haie : parvenir à diminuer au maximum son tps de suspension donc à se redresser et élever le moins possible son CG.reussite du franchissement découle de la mise en relation : distance de l’appel/hauteur de la haie.pb affectif : du à la présence des obstacles et à leur hauteur. Accepter l’engagement du tronc vers l’avant et le fait de s’élever le moins possible.

Pb info : quitte ses appuis terrestres lors des phases de suspension et doit s’équilibrer avec les mbres sup.

Pb meca : franchissement des haies demande une certaine technique(action/reaction)

Intervalle :pbs moteurs et infos liées au fait qu’il faut parvenir à mêler équilibre après la haie et propulsion en supprimant au max la phase d’amortissement.recreer de la vitesse après le franchissement : nécessité de rythmer l’espace inter haie et organiser ses actions, notion d’automatisation.

1.4/Classes de problèmes spécifiques à la course de haies:

Problèmes spécifiques par rapport à la dépense énergétique:

Le coureur doit gérer ses efforts suivant la distance de la course qui peut être en compétition de 110 ou de 400 mètres.systeme anaérobie alactique ò dvp capacités d’explosivité

Problèmes spécifiques par rapport à la hauteur de haie:

Si la haie est assez haute, il sera difficile pour un petit gabarit de construire une trajectoire longue et rasante.

Problèmes spécifiques par rapport à l'intervalle inter haies:

Un coureur a un pied d'appel pour franchir la haie. Son nombre de pas entre les haies doit donc être pair pour qu'il puisse prendre appel toujours avec le même pied.

Problème affectif :

Haies plus hautes dons plus impressionnantes : apprehension, crainte, stress

Problème info :

Prendre des infos en situation d’urgence temporelle et enchaîner les actions le + vite possible.

1.5/Thèmes de travail priviligiés:

-L'attaque de la haie.

-Le rythme inter haies.

 

1.4/Formes de pratique choisies:

En STAPS, haies hautes sous forme competitive(chrono) qui ont été retenues, l’épreuve se déroulant sur 50m.avantage/haies basses : travail technique franchissement et gestion de l’affectivité.choix des haies hautes, duree et distance courtes permettent de se centrer sur le franchissement en evitant le pb nrjtic qui surviennent apres un 400m.à l’école, mettre en place confrontation entre les eleves : parcours différentsò milieu stimulant. évoluer librement selon leur niveau et leur progression(autonomie, responsabilité)

1.5/regles qu’on garde :

Hauteur des haies adaptée(76-104 cm ; 76-84 cm). obligation de faire 4 appuis entre les haies

et espace inter haie variable.

1.6/ht niveau :

110 m haies de 1.06m avec des espaces de 9.14m pour les hommes.

100 m haies de 0.84m avec des espaces de 6.5m pour les femmes. (valeurs cat ju/esp/sen)

Les hurdlers de ht niveau ont résolu les pbs psycho et prise de risque très importante, technique franchissement proche de la perfection : CG ne s’élève pratiquement pas, reprise jambe d’attaque très active après la haie. Actions de+ en + propulsives et de - en – equilibratrices.grace à l’entraînement, automatisation des courses.

 

1.7/enjeux educatifs :

dvp capacités motrices liées à la gestion de l’équilibre(départ en start avec modification des repères visuels, perte appuis terrestres/phases de suspension) trouver les solutions motrices pour mêler équilibration et propulsion.

3 référentiels indiquent la position de l’athlète : vue, sensation plantaire, oreille interne.

Gestion de l’affectivité liee à la présence d’obstacles qu’il faut passer à une vitesse élevée.

1.8/voies d’entrees :

Pratique de la compétition avec objectif de donner qques repères sur la pratique. Exercices des haies rapprochées.

PARTIE 2 :

Thème n°1:L'attaque de la haie.

Tâche n°1:Prise de conscience de l'enjambement à entreprendre pour passer la haie.

Critère :genou d’attaque ht, buste droit, appuis dynamiques sur pointes de pieds.

Réussite :aucune haie ne tombe, l’étudiant n’est pas déséquilibre pendant le franchissement, élaborer une reprise active.realiser ces critères tout au long du parcours.

Justification :pas de recherche de vitesse ce qui limite les contraintes de l’apprehension.familiarisation avec le milieu. Phases de franchissement décomposées pour mieux se rendre compte des pbs que pose le franchissement et donc trouver des solutions.

Obligation d’etre dynamique pour ne pas perdre l’équilibre.

Objectifs :passer d’un comport ou l’étudiant perd l’équilibre à une organisation de ses segments lui permettant de rester stable. Passer action des bras inexistante à une action propulsive et équilibratrice.

Contenus :l’étudiant doit pousser vers le ht, il doit etre dynamique et ht sur les appuis. Dissociation du train sup et inf pour perdre le – de tps possible. Il faut donc fixer le buste. Le regard est droit. Retour rapide de la 2e jambe.

L'attaque de la haie :

Lever la jambe droite pour un individu qui a comme pied d'appel le pied gauche pour qu'elle puisse passer au-dessus de la haie.

La jambe gauche revient fléchie sur le côté.

Le bras gauche est fléchi et va vers la jambe droite pour permettre le passage de la jambe gauche au-dessus de la haie.

La réception ne doit pas se faire passivement sinon les pieds vont s'encrer dans le sol. Il faut donc amortir le contact du pied avec le sol en plaçant le bassin devant le pied avant. Il faut donc orienter le bassin vers l'avant.

Le rythme inter haies doit être pair pour retomber à chaque fois sur son pied d'appel. Dans un 50 mètres haies qui est notamment l'objet de l'évaluation, il faut généralement faire 4 pas entre chaque haie.

Consignes:

Passer les haies qui sont au plus petit niveau.

Penser à prendre appel longtemps avant la haie.

Garder la jambe qui attaque la haie bien tendue.

Ramener très vite la jambe d'appel en la fléchissant sur le côté.

Regarder devant soi, etre tonique et penser à s’aider des bras.

Médias utilisés:

L'enseignant expose ses consignes à l'aide de la parole et demo.

Organisation matérielle:

L'enseignant dispose de plusieurs couloirs pour faire plus souvent les élèves et 5-6 haies par couloir.

Gestion des groupes:

Les étudiants passent chacun leur tour. L'enseignant analyse à chaque fois la course de l'étudiant.

Tache d’évaluation : 2 passages sur un 50m en fonction de la hauteur des haies, espace inter haie en sachant qu’il faut 8 appuis au départ et 4 entre chaque haie.

Réussite :hauteur des haies max, perdre le – de tps possible.

Modalités :associer le tps à une note + coeff en fonction de la hauteur des haies.

Justification :connaissance et optimisation des ressources. Faire des choix avant d’agir(en rapport avec la stabilité du milieu) et ces choix se rapportent à la connaissance des potentialités techniques, caractéristiques morpho : choisir le parcours qui lui permettra d’obtenir la meilleure note possible en trouvant un compromis entre la hauteur des haies et l’espace inter haie.l’enseignant va apprécier si l’étudiant a réussi à trouver les solutions aux pbs spécifiques : prise d’infos, mise en place des bonnes postures.

Objectif :l’étudiant ne sait pas faire le bon choix qui lui permettra d’etre le plus perf ® connaissance des capacités donc choix optimums.

L’étudiant ne sait pas allier recherche de vitesse et franchissement des haies(départ trop lent, saut trop vertical, déséquilibre) ® l’étudiant a résolu ces pbs : perd un mini de tps sur le franchissement, pas d’appréhension : élévation mini duCG, engagement du tronc vers l’avant équilibre avec le train sup.

Contenus :apprivoisement de l’obstacle, technique de franchissement, reprise de course inter haie.

Mise en œuvre : commencer sur un passage ou ils sont surs d’assurer une note puis sur le 2e passage + osé (haie + haute).

4-5 couloirs avec hauteurs de haie différentes, un chrono

Possibilité de s’échauffer sur un parcours.l’étudiant lève le bras s’il veut etre chronomètre.

 

PARTIE 3 :

Mesurer la tâche d’évaluation : voir comment l’étudiant est parvenu à résoudre les pbs spécifiques au niveau info, meca, psycho, nrjtic.l’étudiant doit avoir intégré certains repères extérieurs lies aux sensations kine.faire des choix en fonction de ses ressources et les optimiser.

Postures révélatrices : pendant la course d’élan(déséquilibre avant), endroit d’impulsion et la posture pendant le franchissement, attitude du corps quand le pied reprend contact avec le sol, course inter haie, recréer de la vitesse.

Description :phase d’échauffement ; signale au prof qu’il est prêt ; signal de depart, 8 appuis ; impulsion et franchissement ; réception ; recréer de la vitesse.

Indicateurs :posture du corps pendant le franchissement, prise de vitesse avant la 1e haie, reprise après le franchissement.

Comport init : apprehension vis à vis de l’obstacle, saut trop vertical ; écrasement à la reception, léger déséquilibre gauche et arrière.

Comport souhaité :perdre le – de tps possible, trajectoire rasante.